Message d'erreur

  • Notice : Undefined offset: 1 dans counter_get_browser() (ligne 70 dans /home/mahamane/public_html/sites/all/modules/counter/counter.lib.inc).
  • Notice : Undefined offset: 1 dans counter_get_browser() (ligne 70 dans /home/mahamane/public_html/sites/all/modules/counter/counter.lib.inc).

Actualités

La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) a procédé le 18 janvier au tirage au sort pour le placement des candidats sur le bulletin unique au premier tour de l’élection présidentielle prévu le 21 février 2016. Le bulletin unique est représenté sous format A3 en paysage avec la photo de chaque candidat, le nom et le logo de la formation politique. Le déroulement du tirage a été supervisé par un huissier de justice en présence des représentants des 15 candidats dûment mandatés.

Le Groupement MNRD Hankuri / PSDN Alheri, qui soutient la candidature à la présidentielle de SEM. Mahamane Ousmane, a déposé la liste de ses candidats aux Législatives du 21 février 2016 auprès du Ministère en charge de l’Intérieur. Cette liste propose des candidats pour 166 sièges, correspondant aux circonscriptions de l’intérieur du pays.

 
Affiche Campagne - MNRD
M. Mahamane Ousmane a été investi candidat à la présidentielle du 21 février 2016 par le Mouvement Nigérien pour le Renouveau Démocratique (MNRD), le samedi 26 décembre 2015 à l’issue d’un Congrès extraordinaire tenu à Niamey.
 
Plusieurs leaders d’opinions ont par la suite annoncé leur soutien à cette candidature jugée “très salutaire” et “offrant une alternative démocratique pour le Niger” par beaucoup d’analystes politiques nationaux et internationaux

Arrêt CCLe 9 janvier 2016, la Cour constitutionnelle a validé 15 candidatures pour l‘électionprésidentielles 2016 dont le 1er tour est prévu le 21 février 2016. Parmi cescandidatures figure celle de SEM. Mahamane Ousmane, portée par le Parti MNRD Hankuri, mais égalementcelles du Présidentsortant, M. IssoufouMahamdou du PNDS Tarraya, du chef de file de l’opposition, M. Seïni Oumarou du MNSD Nassara et de M. Hamma Amadou de Lumana FA Afrcia. Ce dernier estdétenu à Flingué depuis la mi-novembre 2015 dans le cadre de l’affaire dite de « supposition d’enfants ». Notons qu’une seule candidature a été invalidée, en l’occurrence celle de AbdoulkarimBakasso du Parti PDP.

La coordination nationale du Front Patriotique et Républicain (FPR) réunie ce jour jeudi 31 décembre 2015 à l’effet d’examiner la situation socio politique nationale rend publique la déclaration dont la teneur suit :

Militantes et Militants, On comprend pourquoi le régime d’Issoufou Mahamadou, visiblement aux abois, fait « feu de tout bois » et ne prend même plus des précautions pour peaufiner ses combines. Comme tous les régimes déconnectés des intérêts de leur peuple, comme tous les régimes décadents, le régime d’Issoufou Mahamadou est atteint de paranoïa et voit partout, insécurité et menace qu’il a vite fait d’assimiler à une atteinte à la sureté de l’Etat.

Réuni ce jour, samedi 07 novembre 2015 en session extraordinaire, le Bureau de la Coordination Nationale du Front Patriotique et Républicain s’est particulièrement penché sur la situation de tension extrême, délibérément créée par le pouvoirZinder dans le seul but d’empêcher le président Mahamane Ousmane de tenir les assises statutaires de son parti, le CDS-RAHAMA. Après la tentative infructueuse du président de conseil de ville de Niamey, c’est aujourd’hui le tour du gouverneur de la région de Zinder, Kalla Moutari de prendre le relai

Déclaration de la coordination nationale du Front Patriotique et Républicain (FPR) du 20 octobre 2015

Création du COSMO

l’initiative d’un groupe d’amis, de Militants de Partis politiques nigériens de tous bords et Membres des Organisations de la société civile, un Comité de Soutien à Mahamane Ousmanedénommé COSMO a été créé le 15 juillet 2015. Le COSMO a été reconnu officiellement par le Ministère en charge de l’Intérieur et a mis en place ses structures nationalesrégionales, et départementales.

DECLARATION DE L’ALLIANCE POUR LA RECONCILIATION LA DEMOCRATIE ET LA REPUBLIQUE (ARDR) DU 20 FEVRIER 2015
Militantes et militants ;
Le Mardi 17 février 2015, le Niger a enregistré ses premières victimes collatérales de la guerre imposée injustement à notre peuple.La localité d’Abadam dans la région de Diffa,a été victime d’un bombardement aérien dont l’origine reste jusque-là encore inconnue. Ce bombardement a entrainé la mort de 37 nigériens et plus d’une vingtaine de blessés. En cette douloureuse circonstance, l’ARDR, présente ses condoléances attristées au peuple nigérien tout entier et à la population d’Abadam en particulier et exige que toute la lumière soit faite sur l’origine de ce bombardement. Elle demande par ailleurs au gouvernement une application des mesures de l’état d’urgence dans le respect des principes et valeurs démocratiques et de la dignité humaine. Pour le repos des âmes des disparus, disons une Prière. (Amen)

Pages