Message d'erreur

  • Notice : Undefined offset: 1 dans counter_get_browser() (ligne 70 dans /home/mahamane/public_html/sites/all/modules/counter/counter.lib.inc).
  • Deprecated function : The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls dans _menu_load_objects() (ligne 579 dans /home/mahamane/public_html/includes/menu.inc).
  • Notice : Undefined offset: 1 dans counter_get_browser() (ligne 70 dans /home/mahamane/public_html/sites/all/modules/counter/counter.lib.inc).

20 février 2016 : le Président Mahamane Ousmane boucle sa campagne par une tournée en profondeur dans la région de Zinder

20 février 2016 : le Président Mahamane Ousmane boucle sa campagne par une tournée en profondeur dans la région de Zinder

Dans le cadre de son périple de campagne pour les présidentielles et les législatives du 21 févier 2016, le Président Mahamane Ousmane a engagé le mercredi 17 février 2016 une tournée en profondeur dans la région de Zinder.

Le Président Mahamane Ousmane et sa délégation ont sillonné une quarantaine de communes sur les 54 que compte la région de Zinder. Ils se sont rendus successivement dans les départements de Takiéta, Kantché, Magaria, Dungass, Mirriah, Gouré, DamagramTakaya, Tesker, Belbégi et Tanout.

Il convient de rappeler que le Président Mahamane Ousmane a fait une entrée triomphale à Zinder le mardi 16 février 2016 plus de 100 000 personnes l’ont acclamé tout au long du parcours de son cortège et au stade LDM, en scandant « Babuarobabu haya », autrement dit « regroupement spontané sans accommodation » en référence à l’acheminement des militantsde toutes les régions du pays par un parti politique à coups de billets de banques pour renflouer les meetings.

Il convient également de souligner que jamais une élection n’aura suscité autant d’inquiétudes au Niger, face aux multiples tentatives d’entorses du jeu démocratique par le pouvoir en place depuis 2011. Tout récemment encore, le 16 février 2016, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a revenir sur son refus des votes par témoignage, prononcé le 2 février 2016, suite à une décision rendue par le conseil d’Etat le 10 février 2016, après une saisine du premier ministre, président du Conseil national de dialogue politique (CNDP). L’opposition, à travers la COPA 2016, a saisi la Cour Constitutionnelle sur cette question le 18 février 2016 ; le verdict de la Cour est attendu en principe avant le 21 février 2016.

Le vote par témoignage concerne plus d’un million d’électeurs répartis comme suit :

Agadez......    58 778

Diffa...........   88 947

Dosso.......     135 306

Maradi......      30 287

Tahoua.....     121 980

Tillaberi....     160 816

Zinder.....       299 245

Niamey....         30 287

Diaspora....         2024

Total            1 133 902