Message d'erreur

  • Notice : Undefined offset: 1 dans counter_get_browser() (ligne 70 dans /home/mahamane/public_html/sites/all/modules/counter/counter.lib.inc).
  • Deprecated function : The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls dans _menu_load_objects() (ligne 579 dans /home/mahamane/public_html/includes/menu.inc).
  • Notice : Undefined offset: 1 dans counter_get_browser() (ligne 70 dans /home/mahamane/public_html/sites/all/modules/counter/counter.lib.inc).

29 janvier 2016 : Publication par la Cour Constitutionnelle de la liste des candidats aux Législatives du 21 février 2016

La Cour Constitutionnelle a rendu le vendredi 29 janvier 2016 l’Arrêt relatif à la liste des candidats aux législatives du 21 févier 2016. Ainsi, une vingtaine de listes de partis politiques ou de groupements de partis ont été autorisées pour les 171 sièges de Députés qui sont à pourvoir cette année, contre 113 dans l’Assemblée nationale actuelle. Les 171 sièges de Députés sont répartis comme suit :

  •   Région d’Agadez:                                          6
  •   Région de Diffa                                             7

  Région de Dosso                                           19

  •   Région de Maradi                                          31
  •   Région de Tahoua                                         30
  •   Région de Tillabéry                                       23
  •   Région de Zinder                                           32
  •   Communauté Urbaine de Niamey                 10
  •   Circonscriptions spéciales :                          8
  •   Communauté des Nigériens à l’extérieur     5

 

Parmi ces listes figure celle du Groupement MNRD Hankuri / PSDN Alheri, qui soutient la candidature à la présidentielle de SEM. Mahamane Ousmane. Cette liste propose des candidats pour tous les sièges de Députés à pourvoir, à l’exception de ceux représentant les nigériens à l’extérieur.

 

Au titre des candidats du Groupement MNRD Hankuri / PSDN Alheri pour les Législatives du 21 février 2016, on peut citer, entre autres :

ü  M. Falke Bacharou pour la région de Dosso,

ü  MM. Maman Lawal Gadji Amarma et Maï Moussa Chetima pour la région de Diffa,

ü  MM. AminouTassiou, Mahamadou Nouroudine pour la région de Maradi,

ü  MM. Salou Gobi, GarbaSalou, Idé Saley et Seyni Soumana pour la région de Tillabéry,

ü  SEM. Mahamane Ousmane, M. Abdoulrahim Balarabé, Mme Fatouma Zara Ali, Mme Bako Saadé Oumarou, MM. Mahamadou Liman Elh Ali,Abdoulkarim Maï Moussa, Inoussa Touraki et Haladou Abdou pour la région de Zinder,

ü  MM. Mamane Ali et Maï Moussa Maïna Mamadou pour la Coummunuaté Urbaine de Niamey,

 

Le contenu de l’’Arrêt de la Cour Constitutionnelle, comportant notamment  la liste des candidats autorisés figure dans le lien ci-dessous :

http://www.actuniger.com/politique/11110-l%C3%A9gislatives-2016-arr%C3%AAt-002-16-cc-de-la-cour-constitutionnelle-sur-l%E2%80%99%C3%A9ligibilit%C3%A9-des-candidats-aux-%C3%A9lections-du-21-f%C3%A9vrier.html